Annonces

Vincent Lambert Viens de quitter à l’âge de 42ans, comment cela s’est-il passé…

Annonces

L’instant est arrivé pour les membres de la famille de Vincent Lambert. La nouvelle vient d’être annoncée. 

Vincent Lambert a rendu son dernier souffle sur son lit d’hôpital au CHU Sébastopol de Reims dans la matinée du jeudi 11 juillet 2019, plus précisément à 8 h 24. Neuf jours après l’arrêt de traitements qui le maintenaient en vie.

Que s’est-il passé au cours de ses onze dernières années ?

Annonces

INCIDENT DU SEPTEMBRE 2008 

Alors que Rachel Lambert, épouse de Vincent Lambert, venait d’accoucher de leur petite fille, le couple a décidé de s’installer au Sud-Est de Reims, dans le village de Vadenay.

Annonces

Quelque temps après, le père de famille a été vic time d’un ac cident de voiture, alors qu’il était âgé de 31 ans. L’incident s’est déroulé près de Châlons-en-Champagne, dans le Marne….

Pendant les trois premières années de son hospitalisation, Vincent Lambert s’est trouvé dans un état de conscience jugée “minimale”.

Son cas a été étudié par les plus grands spécialistes belges du C0ma Science Group, en juin 2011. Selon eux, l’état de Vincent est sans espoir tout en affirmant qu’une conscience minimale est toujours constatée

Annonces

PREMIER PROTOCOLE D’ARRÊT DE TRAITEMENTS 

Vincent Lambert est resté plus de quatre ans dans un état vé gétatif. Ainsi, le docteur Eric Kariger, a constaté qu’il fallait procéder à l’arrêt de traitements du patient, en 2013. La décision a été examiné par plusieurs experts européens qui ont eu même constaté qu’il n’y a plus d’amélioration possible.

Annonces

“On avait mis tous les moyens pour consolider cette décision. C’est le seul patient de l’unité pour cérébrolésé qu’on a envoyé au centre européen chez le professeur Lorenz”, 

révèle le Dr Kariger en 2018, auprès de France 3.

L’alimentation du patient en état végétatif a été interrompue pendant un mois, jusqu’à une décision du tribunal administratif, saisi par les parents de Vincent, ordonnant la reprise de traitements. En 2014, le Dr Kariger a décidé par lui-même de ne plus s’occuper du cas de Vincent Lambert.

Annonces

À un moment, il faut se protéger et savoir se retirer. Je suis allé jusqu’à défendre l’honneur d’une équipe. Mais le jour où le Conseil d’Etat est venu confirmer que la décision était conforme, on avait atteint l’objectif”,

témoigne l’ancien médecin de Vincent.

Annonces

En effet, le Conseil d’état a cependant confirmé que la décision d’arrêt de traitements est conforme, mais les parents de Vincent Lambert ont mené l’affaire un peu plus loin.

Ce qui m’interpelle, c’est qu’à un moment donné, on puisse attaquer sans fin une décision de justice. On est sur une décision qui est hors norme”

s’étonne Kariger en 2018.

Annonces

UNE AUTRE DÉCISION POUR L’ARRÊT DE TRAITEMENTS

Suite =>>

Annonces