Annonces

Ils sont fous de joie quand les jumelles sont nées puis, le docteur entre et dit “Je suis désolé”

Annonces

Personne ne leur a expliqué que leur famille de cinq personnes pouvait mener une vie heureuse et normale comme tout le monde.

Ils sont fous de joie quand les jumelles sont nées puis, le docteur entre et dit

De ce fait, Matt et Jodi étaient extrêmement effrayés.

Annonces

Ils ne savaient pas si leurs filles seraient capables d’aller à l’école comme des enfants normaux. Ils ne savaient même pas si elles seraient capables de parler.

capables

La famille devait y faire face seule ; ils devaient tout découvrir par eux-mêmes.

Annonces

Il y avait des gens qui sympathisaient avec les enfants et qui se sentaient désolés pour elles, mais Abigail et Isobel entourées par l’amour de leur famille.

enfants

« Quand le docteur nous a pris à part pour nous l’apprendre, il a dit qu’il était désolé qu’Abigail et Isobel aient le syndrome de Down. À ce jour, je ne saurai jamais pour quoi il était désolé, » a déclaré Abigail, selon BarcroftTV.

Annonces

« Et je pense que si je pouvais le rencontrer à nouveau, j’aimerais lui montrer Abigail et Isobel et lui dire : « Pourquoi êtes-vous désolé parce que nous ne changerions pas Abigail et Isobel pour rien au monde ? »

Aujourd’hui, six ans après leur naissance, les filles sont la preuve des dangers des préjugés par ignorance.

nouveau

Annonces

Chaque être humain, indépendamment de ses présumés handicapes, mérite une chance dans la vie. Abigail et Isobel en sont des exemples concrets.

Regardez cette famille. Qui pourrait dire qu’ils ne sont pas heureux ?

pourrait

Annonces

Nous pouvons tous apprendre une leçon importante de Matt et Jodie : vous pouvez être plus heureux que vous l’imaginiez, peu importe si votre vie correspond à ce que la société décrit comme « une vie parfaite ».

Les personnes atteintes du syndrome de Down devraient avoir les mêmes opportunités dans la vie que n’importe qui. Cliquez sur J’aime et PARTAGER si vous êtes d’accord.

Annonces