Annonces

France: Un resto refuse une dame en fauteuil roulant en terrasse

Annonces

France : Le Bistrot Saint-André, situé sur l’esplanade de Mers-les-Bains, a refusé de recevoir, samedi 22 juin, sur sa terrasse une femme se déplaçant en fauteuil roulant. Laly Lieury, confrontée au handicap depuis 2015, a dénoncé ce qu’elle considère comme une discrimination. Sa publication sur les réseaux sociaux fait le buzz. L’établissement a présenté ses excuses publiques et proposé d’offrir « un repas pour ce malentendu ».

En balade sur le littoral avec son compagnon, samedi 22 juin, Laly Lieury décide de déjeuner, en terrasse, au Bistrot Saint-André. L’établissement, situé sur l’esplanade de Mers-les-Bains, dispose alors de trois tables libres. « Une pancarte indique que les clients sont priés d’attendre le personnel pour être placés, raconte Laly Lieury, venue de Pavilly. Après des instants d’hésitation, la serveuse finit par venir vers nous ». Elle indique alors au couple qu’elle ne peut pas le recevoir estimant qu’il n’y a pas assez de place sur la terrasse pour passer un fauteuil roulant qu’elle juge trop large.

Annonces

« Je propose alors d’enlever la petite roue que j’ai à l’avant du fauteuil, pensant que là est le problème, déclare Laly Lieury. Mais non. La serveuse me dit qu’elle-même n’arrive pas à passer entre les tables. Des clients ont spontanément proposé de se lever pour me laisser passer. La serveuse a déclaré qu’elle ne pouvait pas accepter ». Elle propose alors à Laly Lieury de mettre son fauteuil sur le côté et de se transborder sur une chaise. « Des gens peuvent le faire, d’autres non. Pour moi c’est inconfortable vu mes douleurs. J’ai expliqué à cette serveuse – qui, je pense, agit ainsi parce qu’elle a reçu des consignes – que ce qu’elle faisait c’était de la discrimination, que c’était interdit par la loi ». Elle campe malgré tout sur ses positions.

Laly Lieury finit par s’en aller, en gardant son calme, sans faire de scandale. Un établissement voisin l’accueillera sur son fauteuil roulant pour le déjeuner.

Annonces

« Depuis quatre ans que je suis en fauteuil roulant, cela ne m’était jamais arrivé. Des incivilités sur les places de stationnement, oui c’est le quotidien. Des gens qui me bousculent parce qu’ils ne me voient pas ça aussi c’est le quotidien. Mais là, c’est le pire. Je suis choquée par la scène. Quand on est en fauteuil roulant, on se sent déjà encombrant, on essaie de se faire tout petit. Je me suis sentie comme un boulet, un gros tas de M… qui prend trop de place », confie Laly Lieury.

Humiliée publiquement, elle décide de raconter son histoire sur sa page Facebook, LaLyberty Handi. Depuis, elle fait le buzz. En 48 heures, sa publication a été partagée plus de 3 500 fois ! Et elle a reçu de nombreux commentaires et messages de soutien.

Annonces

Laly Lieury n’a pas l’intention de porter plainte. Ce n’est pas sa manière de mener le combat. « Je préfère dénoncer, publiquement, laisser des traces. Pas pour faire des histoires ou faire pleurer dans les chaumières, ni susciter de la pitié, juste pour que les gens sachent ce que l’on vit. Car renseignement pris, ce n’est pas la première fois que ce restaurant refuse des personnes au motif qu’elles se présentent avec des cannes ou une poussette. Les établissements s’en fichent jusqu’à ce qu’ils tombent sur une personne comme moi qui ose dénoncer ».

Annonces