Annonces

France: Un chien enfermé par son propriétaire dans une véranda à 40 degrés retrouvé sans vie

Annonces

La canicule a encore frappé ! Un chien a été retrouvé m*rt à cause de la chaleur extrême, à Poitiers, après que son propriétaire l’ait laissé dans une véranda.

Dans la semaine du lundi 24 juin 2019, une vague de chaleur a submergé presque la totalité de l’Hexagone.

La température a atteint des sommets, laissant derrière le records de l’épisode de 2003 qui était de 44,1 °C. Effectivement, cette année, elle a presque frôlé la barre des 46 °C dans certaines zones.

Annonces

La chaleur extrême était telle que des écoles ont dû fermer, des activités sportives ont dus être reportées, 4 personnes se sont noyées en tentant de se rafraîchir. Beaucoup de décès ont été enregistrés (surtout chez les personnes âgées).

À Poitiers, aucun décès humain n’a été constaté mais en revanche, un berger allemand a été retrouvé m*rt dans une véranda. Affolé, le propriétaire a alerté la police nationale.

Annonces

Aussitôt intervenus, ces derniers ont brisé la vitre, mais c’était malheureusement trop tard, le pauvre chien avait perdu la vie.

Le Refuge SPA de Poitiers, a notamment posté un message sur Facebook, annonçant ce désastre et inciter la population à prendre des mesures radicales pour ne pas que cela se reproduise.

Annonces

“C’était un jeune chien de deux ans, il n’a pas survécu aux fortes chaleurs qu’il faisait ce jour-là, plus de 40 degrés à l’ombre.”

a précisé la porte-parole de l’association, Caroline Langlois.

Annonces

Cet acte commis par le propriétaire du berger allemand, a fortement déplu l’association, qui a affirmé son désir de vouloir porter plainte. Pour le Refuge, que ça soit dans “une véranda” ou dans “une voiture”, son animal ne doit pas être laissé ne serait-ce que cinq minutes.

La porte-parole a ensuite répliqué :

“on se doute bien qu’avec ces chaleurs, il ne faut pas laisser un animal dans des petits bâtiments qui accumulent la chaleur, nous, on n’y resterait pas, on ferait des malaises et eux c’est pareil.”

Annonces


Lire aussi

Arrivée à cette fin de période caniculaire, la vigilance ne doit pas être laissée de côté. En février dernier, un chien avait désespérément demandé de l’aide, après avoir été laissé dans un camion sous 37 °C.

Annonces

Annonces