Annonces

Une jeune femme mise dans le coma suite á une grave maladie pulmonaire, les médecins soupçonnent le “vaping”

Annonces

« Son médecin pense que ça vient du vaping électronique, ça inclut toutes les alternatives « sûres » au tabagisme comme les e-ciga rettes. »

3 jours après la situation chaotique de l’hôpital, Maddie est sortie du coma et peut maintenant respirer par elle-même.

Malgré tout, elle doit utiliser de l’oxygène la nuit en raison de la constriction thoracique.

Annonces

L’objectif de Maddie est maintenant d’avertir les autres des dan gers du vaping et de les inciter à arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

« Je partage mon histoire pour que vous sachiez tous qu’il y a quelque chose de fou dans ces e-ciga rettes qui n’est pas sûr et qui m’a presque coûté la vie », a-t-elle écrit.

Annonces

« J’avais l’habitude de me dire que ça ne m’arriverait pas à moi, mais ça peut et vous arrivera aussi…suivez mon conseil, ne fu mez pas, ne faites pas de vape. #vape #stopthevape. »

L’histoire de Maddie est devenue virale juste une semaine après le décès d’un autre jeune qui est décédé à cause du vaping.

Malgré cela, le vaping est encore souvent commercialisé comme la « façon sûre de fu mer ».

Annonces

C’est loin d’être vrai.

« Nous n’avons des preuves que pour le court terme et à court terme, c’est définitivement nocif. Je pense que nous devrions être plus prudents , a déclaré le docteur Aaron Scott de l’Université de Birmingham.

« Le risque de maladie pulmonaire est toujours présent et nous devons reconnaitre qu’au lieu de nous enfouir la tête dans le sable en nous concentrant uniquement sur les avantages et la façon dont cela aide les gens à arrêter de fu mer. »

Annonces

Annonces