Une femme condamne son voisin de lui payer 500€ à cause de son coq trop bruyant

Un propriétaire de coq a été condamné à indemniser sa voisine car les chants de son coq empêchait cette dernière de dormir dans la journée.

Encore une autre histoire de coq qui dérange son voisinage ! En attendant le sort du coq Maurice, un autre coq a fait l’objet d’un conflit de voisinage dans la ville de Margny-Lès-Compiègne, dans l’Oise.

“Toutes les nuits, je rentrais coco dans une boîte au garage, et le ressortais le matin à 7 heures. C’est un coq nain, un collier anti-chant pourrait le tuer”,

explique Nicolas Boucher au Parisien.

La mairie a lancé une conciliation entre le propriétaire et la voisine mais cette dernière n’a rien voulu entendre.

France Inter a rapporté le mercredi 17 juillet 2019 que le propriétaire du coq a été condamné par le tribunal à verser une somme de 500 euros à sa voisine perturbée par les chants du coq.

“Il y a même un juge qui est venu pour apprécier le chant du coq”,

s’est étonné Nicolas Boucher, propriétaire du coq.

La voisine est une hôtesse de l’air avec des horaires décalés, et elle a saisi la justice parce que les chants du coq Coco l’aurait empêché à bien dormir dans la journée.

“Là-bas, il n’est pas embêté”

Pendant le procès, le magistrat et la police municipale ont apprécié le chant du coq picard. La voisine a eu gains de cause parce que le Coco a chanté 23 fois en seulement 26 minutes.