Enquête affaire Fiona : la maman et le beau-père ont été démasqués

Les enquêteurs ont pu démasquer la mère et le beau-père de Fiona. La petite est dcdée des suites d’une maltr aitance et d’une infanticide de la part de ses parents.

Comment les policiers-enquêteurs ont-ils fait pour être venus à suspecter Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf après leur coup de théâtre sur la disparition de leur petite fille de 5 ans ? La mère reconnaît le dcs fortuit de la petite Fiona sous les coups de Berkane, son beau-père.

Victime de maltr aitance et infanticide par sa mère Cécile Bourgeon et son beau-père Berkane Makhlouf, à Clermont-Ferrand (France), Fiona était une petite fille âgée de 5 ans seulement. C’est le 12 mai 2013 que la petite Fiona fut déclarée disparue par sa mère.

Fiona

La mère et son mari faisaient croire à un kidnapping. Mais quelques mois plus tard, la femme a admis avoir ba ttu à m*rt la fille avant de l’inhumer.

Jusqu’à aujourd’hui, le corps de la fillette reste introuvable. Le couple prétendait qu’il ne se souvient plus du lieu de l’enterrement.

Avant, il était plutôt difficile pour les enquêteurs de suspecter la maman de Fiona, car c’est elle qui a averti la disparition de Fiona, le 12 mai 2013.

Fiona

Elle indiquait qu’elle avait perdu toute trace de la petite alors qu’elle était sur les hauteurs de Clermont-Ferrand, dans le parc de Montjuzet, voilà donc une mise en scène bien planifiée.

Les enquêteurs attentifs voient ses déclarations très crédibles pour que l’affaire soit vite déclarée comme urgente.

“Il n’y a pas de raison de mettre en cause la parole de la mère”,

déclarait le procureur de la République de Clermont-Ferrand le lendemain du signalement.

Fiona

Deux jours après la déclaration du procureur, une alerte de Kidnapping de la petite fille âgée de 5 ans a été publiée.

Mais depuis le début, l’attitude du couple attire l’attention des enquêteurs. Ces derniers se concentraient sur deux pistes: celle “d’un prédateur “ et possible celle de la “voie familiale”.