Diam’s: Que lui est-il arrivée 10 ans après sa disparition

Diam’s : Ses tubes “La boulette”, “Jeune demoiselle”, ont été fredonnés par les jeunes de toute une génération. Mais soudainement, elle a décidé de se retirer des feux de la rampe. Diam’s mène une autre vie depuis sa conversion à l’Islam.

La rappeuse Diam’s, de son vrai nom Mélanie Georgiades, est l’une des artistes qui ont le plus marqué la jeunesse française. Elle était jadis un modèle pour toute une génération. De sa carrière, elle a vendu plus de quatre millions d’albums.

Aux Victoires de la musique, elle a même été récompensée de l’album de l’année 2004.

Pourtant, en 2008, la jeune artiste quitte la scène et les médias après s’être convertie à l’Islam. En 2009, des nouvelles images de la jeune femme, en burka à la sortie d’une mosquée, publiées par Paris Match, ont choqué la France.

Diam's

“C’était un grand choc pour les Français. J’étais une chanteuse et un jour je suis arrivée avec le voile. Les paparazzi sont venus à la mosquée et m’ont prise en photo. Les gens réagissaient : “Comment est-ce possible ? Cette femme porte le voile désormais ? C’était impossible pour eux””,

a-t-elle expliqué dans une interview à média saoudien Arab News.

Diam’s a échangé le monde de la musique et les feux de projecteur pour la région. Dans une interview accordée au JDD en 2017, l’ex-rappeuse semblait avoir un regard sévère sur le rap. Et jamais elle n’a pensé revenir dans le show-bizz.

Diam's

DES ANNÉES DE DÉPRESSION

Diam’s nageait dans le succès pendant des années. Elle avait tout ce dont la plupart des gens rêvent. Elle avait de l’argent, elle était célèbre, pourtant dans toutes ces paillettes, elle n’a pas trouvé sa paix intérieure.

L’ancienne rappeuse avait des millions de fans, mais elle se sentait toujours seule. Elle était malheureuse et dépressive.

“Un jour j’ai réalisé que toutes ces choses, l’argent, le succès, le pouvoir, ne me rendaient pas heureuse. J’étais à la recherche du bonheur. J’étais triste, seule, je m’interrogeais sur ma présence sur la terre. Ce n’était pas pour être riche ou célèbre”,

avait-elle confié.

Diam's

SA CONVERSION À L’ISLAM